Patrimoine humain 2019

Entrées de mines

Arches.

Portiques de bois

Comme abandonnés au sein des territoires

Entrées en profondeurs humides…

Sorties toujours espérées, parfois violées, fuligineuses aussi. Boues gluantes. Boues collantes. Terres arrachées qui engluent les regards.

Sorties hébétées. Encore. Toujours.

Pourtant. Il ne reste plus rien !

Que des enclos fermés. Tels les cavernes ancestrales parfois redécouvertes.

Temples abandonnés.
Que des rails rouillés. Que des ventres refermés, aux coutures apparentes, acceptées comme cicatrices.

Pourtant. Ils recèlent en leurs seins toutes traces de passages. Nos passages. Ceux des hommes avant nous. Ceux de nos pairs.
L’œuvre ici laisse affleurer quelques cris, des voix. Ceux de la vie ouvrière, ceux des « gars » des mines de glaise, les « glaiseux », les glaisiers.

Erectus et sapiens se sont évertués à saluer les entrailles de la terre.

Ils ont peint, incisé, animé, salué, remercié.
A leur suite nous avons puisé, arraché, enlevé, extrait, ôté

Nous prenant pour nature, nous avons perpétué la galerie, enclavé les réseaux, dévié les eaux, détourné les boyaux, épuisé les humains.

Gisements minéraux, gisements des corps et des mains, gisements qui alors paraissaient  sans fin.

Inaltérable aussi  semblait la grandeur et l’éclat de la terre une fois cuite, émaillée, sur la table des rois, au détour des châteaux, au sein des salles d’eau, en commutateurs d’électricité…

Inépuisables  semblaient aussi les corps pourtant abimés.

Bruits des outils, bruits des chariots, résonnance des voix, coups de piolets, glissement des fils de métal détachant les pains de glaise.

Le travail de  Geneviève Trivier fait ici un repli du temps. Elle met bord à bord au sein de la terre des êtres premiers: les mains négatives, émouvantes et nos empreintes actives, derrières strates de vie, témoins de la plus forte contemporanéité.

Picasso voyait en un moindre tesson de terre, le vestige qui pouvait, à lui seul, témoigner de civilisations disparues. Geneviève Trivier nous livre des centaines d’empreintes qui activent et réactivent la parole des mineurs de glaise.

                                                                                  NR

Nathalie RÉVEILLÉ

Historienne et sociologue de l’art

Juin 2019 Ajecta - St Loup de Naud

15, rue du Château 75001 Paris, France

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

En ce moment...

Gravure, estampe, pressage...

Contact

Tel: 06 63 60 91 98